RENAUD
Toujours debout (2016)
Vidéo et Paroles


Paroles de la chanson « Toujours debout »
chantée par RENAUD

  1   Toujours vivant, rassurez-vous
  2   Toujours la banane, toujours debout
  3   J’suis retapé, remis sur pieds
  4   Droit sur mes guibolles, ressuscité
  5   Tous ceux qui tombent autour de moi
  6   C’est l’hécatombe, c’est Guernica
  7   Tous ceux qui tombent, tombent à tour de bras
  8   Et moi je suis toujours là

  9   Toujours vivant, rassurez-vous
 10   Toujours la banane, toujours debout
 11   Il est pas né, ou mal barré
 12   Le crétin qui voudra m’enterrer
 13   Je fais plus les télés, j’ai même pas internet
 14   Arrêté de parler aux radios, aux gazettes
 15   Ils m’ont cru disparu, on me croit oublié
 16   Dites à ces trous du cul, j’continue d’chanter

 17   Et puis tous ces chasseurs de prime
 18   Paparazzis en embuscade
 19   Qui me dépriment, et qui n’impriment
 20   Que des ragots, que des salades
 21   Toutes ces rumeurs sur ma santé
 22   On va pas en faire une affaire
 23   Et que celui qui n’a jamais titubé
 24   Me jette la première bière

 25   Toujours vivant, rassurez-vous
 26   Toujours la banane, toujours debout
 27   Il est pas né, ou mal barré
 28   L’idiot qui voudrait me remplacer
 29   Je dois tout’l’temps faire gaffe
 30   Derrière chaque buisson
 31   À tous ces photographes
 32   Qui vous prennent pour des cons
 33   Ceux-là m’ont enterré, un peu prématuré
 34   Dites à ces enfoirés, j’continue d’chanter

 35   Mais je n’vous ai jamais oubliés
 36   Et pour ceux à qui j’ai manqué
 37   Vous les fidèles, je reviens vous dire « merci »
 38   Vous m’avez manqué vous aussi
 39   Trop content de vous retrouver
 40   Je veux continuer, nom de nom
 41   Continuer à écrire et à chanter
 42   Chanter pour tous les sauvageons

 43   Toujours vivant, rassurez-vous
 44   Toujours la banane, toujours debout
 45   Il est pas né, ou mal barré
 46   Le couillon qui voudra m’enterrer
 47   Depuis quelques années, je me suis éloigné
 48   Je vis près des lavandes, sous les oliviers
 49   Ils m’ont cru disparu, on me croit oublié
 50   Ces trous du cul peuvent continuer d’baver
 51   Moi sur mon p’tit chemin, j’continue d’chanter