CATÉGORIES ET MOTS-CLÉS

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Dernière mise à jour (30 août 2015)

Cette mise à jour ne concerne que quelques chansons : textes mal orthographiés que j’ai corrigés et nouvelles vidéos pour remplacer celles qui ont été supprimées par YouTube.

Accès à la base de données de chansons françaises

(plus de 25000 chansons, dernière mise à jour en mai 2015)



Pour les enseignants et les spécialistes : merci de lire à la fin de cette page une, comment dire, euh, justification des lacunes du classement en catégories .

Français Langue Étrangère

français facile niveau moyen assez difficile
grammaire vocabulaire prononciation
littérature poésie jeu de mots
anglicismes canadianismes  
français familier argot  


Chronologie : du début du 20e siècle à 2015

avant 1930 1930-1939 1940-1949
1950-1959 1960-1969 1970-1979
1980-1989 1990-1999 2000-2009
  depuis 2010  


Quelques thèmes récurrents dans les chansons françaises

Paris chanson
musique
danse
amour érotisme amour
malheureux
femme
(faible)
femme
(forte)
être
humain
bonheur enfance humour
liberté tristesse
nostalgie
folie
société guerre mort


Quelques styles musicaux typiques

chanson
( « grande »
chanson )
nouvelle
chanson
1970
nouvelle
chanson
2000
RnB rap technopop
électro
folk influence
jazz
influence
latine
rock rock’n’roll yéyé
alternatif texte parlé variété

À propos des lacunes
Les catégories présentées ici ont été créées sur un site japonais pour accompagner mes propres cours de FLE à Yokohama, avec un jeune public qui ignore beaucoup de l’histoire de la chanson française et des liens entre la chanson et les changements de la société (de la fin du 19e siècle à notre époque). Seules quelques centaines de chansons sont groupées en catégories, et les tableaux sont loin de représenter l’ensemble des chansons du site.
Je tiens aussi à vous présenter des excuses pour le caractère sybilin de certaines catégories : dans une version antérieure de ce site, je donnais des explications pédagogiques relativement précises sur les chansons présentées, mais les aléas (exemple : à la demande des sociétés de diffusion musicale Youtube a supprimé des milliers de vidéos, plusieurs dizaines étaient dans ce site et n’y figurent plus, et par ailleurs je reçois régulièrement des couriers, provenant de ces mêmes sociétés, qui exigent le retrait de certaines paroles…), les aléas donc, associés aussi à des difficultés techniques pour créer un site facilement lisible sur ordinateurs, tablettes et téléphones « pour donner la meilleure expérience possible aux visiteurs », comme disent les conseillers informatiques, m’ont conduit à accepter de me passer des catégories pendant plusieurs mois…
A mes yeux, les catégories, telles qu’elles ont été pensées, ne méritent plus l’honneur d’une page. Cependant, plusieurs personnes m’ont contacté et ont insisté, parfois sous la menace, pour que je les remette. Je me suis exécuté ;-)

STROMAE Carmen (2015) – Vidéo et paroles

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+



Paroles de la chanson « Carmen »
chantée par STROMAE

  1   L’amour est comme l’oiseau de Twitter
  2   On est bleu de lui, seulement pour 48 heures
  3   D’abord on s’affilie, ensuite on se follow
  4   On en devient fêlé, et on finit solo

  5   Prends garde à toi
  6   Et à tous ceux qui vous «like»
  7   Les sourires en plastique sont souvent des coups d’hashtag
  8   Prends garde à toi
  9   Ah les amis, les potes ou les followers
 10   Vous faites erreur, vous avez juste la cote

 11   Prends garde à toi, si tu t’aimes
 12   Garde à moi, Si je m’aime
 13   Garde à nous, garde à eux, garde-à-vous
 14   Et puis chacun pour soi
 15   Et c’est comme ça qu’on s’aime, s’aime, s’aime…
 16   Comme ça, consomme, somme, somme…

 17   L’amour est enfant de la consommation
 18   Il voudra toujours toujours toujours plus de choix
 19   Voulez, voulez-vous des sentiments tombés du camion ?
 20   L’offre et la demande pour unique et seule loi

 21   Prends garde à toi
 22   «Mais j’en connais déjà les dangers, moi
 23   J’ai gardé mon ticket et, s’il le faut, j’vais l’échanger, moi»
 24   Prends garde à toi
 25   «Et, s’il le faut, j’irai m’venger moi
 26   Cet oiseau d’malheur, j’le mets en cage
 27   J’le fais chanter, moi»

 28   Prends garde à toi, si tu t’aimes
 29   Garde à moi, Si je m’aime
 30   Garde à nous, garde à eux, garde-à-vous
 31   Et puis chacun pour soi
 32   Et c’est comme ça qu’on s’aime, s’aime, s’aime…
 33   Comme ça, consomme, somme, somme…

 34   Un jour t’achètes, un jour tu aimes
 35   Un jour tu jettes, mais un jour tu payes
 36   Un jour tu verras, on s’aimera
 37   Mais avant on crèvera tous, comme des rats



Serge GAINSBOURG Baudelaire (1962) – Vidéo et paroles

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+



Paroles de la chanson « Baudelaire »
chantée par Serge GAINSBOURG

  1   Que j’aime voir, chère indolente,
  2   De ton corps si beau,
  3   Comme une étoffe vacillante,
  4   Miroiter la peau !

  5   Sur ta chevelure profonde
  6   Aux âcres parfums,
  7   Mer odorante et vagabonde
  8   Aux flots bleus et bruns,

  9   Comme un navire qui s’éveille
 10   Au vent du matin,
 11   Mon âme rêveuse appareille
 12   Pour un ciel lointain.

 13   Tes yeux où rien ne se révèle
 14   De doux ni d’amer,
 15   Sont deux bijoux froids où se mêlent
 16   L’or avec le fer.

 17   A te voir marcher en cadence,
 18   Belle d’abandon,

 19   On dirait un serpent qui danse
 20   Au bout d’un bâton.

 21   Sous le fardeau de ta paresse
 22   Ta tête d’enfant
 23   Se balance avec la mollesse
 24   D’un jeune éléphant,

 25   Et ton corps se penche et s’allonge
 26   Comme un fin vaisseau
 27   Qui roule bord sur bord et plonge
 28   Ses vergues dans l’eau.

 29   Comme un flot grossi par la fonte
 30   Des glaciers grondants,
 31   Quand l’eau de ta bouche remonte
 32   Au bord de tes dents,

 33   Je crois boire un vin de bohême,
 34   Amer et vainqueur,
 35   Un ciel liquide qui parsème
 36   D’étoiles mon cœur !




Julien DORÉ Laisse Avril (2011) – Vidéo et paroles

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+



Paroles de la chanson « Laisse Avril »
chantée par Julien DORÉ

  1   Au milieu des complots laisse Avril mon amie nous scintiller le front
  2   Devant la terre ouverte promets-moi pour demain la plus belle des moissons

  3   Au milieu du désert nous irons, mon amour, et nous prendrons la pose
  4   Après nous le déluge pourvu que transportés nous dansions jusqu’à l’aube

  5   Si tu me perds, si tu vois que la berge se dérobe
  6   Prête l’oreille et tu me devineras
  7   Si tu te lasses, si tu sens que la rive s’éloigne
  8   Ferme les yeux et d’un seul geste tu m’oublieras

  9   Au milieu du cycle, pas un œil mon amante ne nous dévisagera
 10   Nue comme au premier jour tu souris, mon Amour, non ne t’arrêtes pas

 11   Si tu me perds, si tu vois que la berge se dérobe
 12   Prête l’oreille et tu me devineras
 13   Si tu te lasses, si tu sens que la rive s’éloigne
 14   Ferme les yeux et d’un seul geste tu m’oublieras

 15   Au milieu des décombres laisse Avril mon amie nous scintiller le front

 16   Si tu me perds, si tu vois que la berge se dérobe, prête l’oreille et tu me devineras (4x)



TÉLÉPHONE Fait divers – Vidéo et paroles

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+



Paroles de la chanson « Fait divers »
chantée par TÉLÉPHONE

  1   Elle avait à peine avalé ses quinze ans
  2   Qui d’ailleurs lui restaient coincés dedans
  3   Elle avait grandi arrosée par l’argent
  4   On pousse vite chez ce genre de gens

  5   Elle s’appelait «Fait Divers»
  6   Une fleur fanée en plein hiver
  7   Oh, les dents sont plus dures que la chair
  8   Tu sais, ici, on n’aime que la pierre

  9   Oh oh oh
 10   Oh oh oh, sauve-toi

 11   Elle avait les manières du grand monde
 12   Devant sa télé fait le tour du monde
 13   Mais son univers était un petit monde
 14   Où se battaient tous les chagrins du monde

 15   Elle causait plus à ses parents, non
 16   Depuis une sombre histoire d’amant
 17   Son père gueulait à sa mère «Tu mens !»
 18   Pendant qu’eux se cognaient fort elle criait «Maman !»

 19   Elle s’appelait «Fait Divers»
 20   Dieu que cette fille était solitaire
 21   Oh, les dents sont plus dures que la chair
 22   Tu sais, ici, on n’aime que la pierre

 23   Elle avait à peine avalé ses quinze ans
 24   Qui d’ailleurs lui restaient coincés dedans
 25   Qu’elle avala une boite de tranquillisants
 26   Juste histoire de tuer le temps

 27   Et en suivant son enterrement
 28   Les gens ne comprenaient pas vraiment
 29   Qu’ils avaient tué cet enfant
 30   Au fond d’eux enterré depuis longtemps

 31   Tuer l’enfant, tu es l’enfant
 32   Tuer l’enfant qu’on a dedans
 33   C’est ça l’auto-avortement
 34   Reste le môme perdu comme avant
 35   Dans le ventre d’un bon moment